Démographie

Avant la Révolution Française, il est difficile d’établir avec exactitude l’évaluation de la population steigeoise. Il est prouvé qu’au lendemain de la guerre de Trente Ans (1648), il ne restait plus qu’une poignée d’autochtones, selon certains historiens 4 feux (foyers) ce qui représente en gros 20 personnes.

La trentaine d’habitants qui résidaient au village vers 1660 s’accrut rapidement grâce à l’apport de l’immigration. Ce repeuplement est l’oeuvre de « colons » venus de Suisse, de Lorraine, de Provence, de Picardie.

Les familles LAVIGNE-PRINCE-MANGIN-HUMBERT sont notamment issues de ces immigrants. Il semblerait que les Houtmann soient originaires de Hollande.

Dès le recensement de Vauban vers 1680, Steige avait atteint les 500 âmes

Le XVIIIe siècle, siècle de prospérité économique et de développement démographique a amorcé une importante augmentation de la population. Vers 1780, on évaluait la population à 175 familles et, en 1791, on recensa 744 habitants.

Cette poussée démographique s’est traduite par la création de la paroisse de Steige, la construction de la première Eglise (1720), l’agrandissement de celle-ci en 1777, la construction de l’édifice actuel de 1853 à 1873. De nouvelles salles de classes sont construites en 1848 (bâtiment actuel) ainsi que le presbytère de la même année.

Grâce à la paix dont jouit la première moitié de XIXe siècle et à l’industrialisation naissante, la population atteignit en 1866 le chiffre record de 1477 habitants faisant de Steige le village le plus peuplé du Val de Villé.

demographie

A partir de 1866, le déclin fut constant, comme le montre le tableau ci-dessus et le résultat des différents recensements :

  • 1866                      1477 habitants
  • 1875                   1335 habitants
  • 1880                   1160 habitants
  • 1890                   1050 habitants
  • 1900                   1023 habitants
  • 1910                     806 habitants

Cette période correspond à l’annexion de notre village au Reich (1871) et est marquée par un exode massif vers le département des Vosges, Paris, la région de Nancy, les plus aventureux n’hésitaient pas à chercher fortune en Amérique pour y trouver du travail.

En 44 ans, Steige a perdu 671 habitants.

Entre les deux guerres, la population en légère baisse (- 96 habitants) s’est stabilisée. La construction de la filature en 1923 a permis de fixer davantage la population en donnant du travail à la main d’oeuvre locale.

  • 1921      734 habitants
  • 1931     683 habitants
  • 1936      638 habitants

 Après la 2ème guerre mondiale, malgré le baby boom national, les fonds de vallées vosgiennes continuent à se dépeupler à cause de la crise du textile en 1956 (fermeture du tissage de Maisonsgoutte, de la filature de Steige), et de l’absence de travail pour la main d’oeuvre qualifiée (les métiers à tisser ne sont approvisionnés que selon le bon vouloir des fabricants Sainte-Mariens). C’est l’époque où les jeunes apprennent un métier, se lancent dans des études de plus en plus longues, où la scolarité devient obligatoire jusqu’à 16 ans.

Ne trouvant pas de débouchés sur place, ils partent et s’installent en ville.

  • 1954                      582 habitants
  • 1968                   540 habitants
  • 1975                   520 habitants
  • 1990                   463 habitants
  • 2008                   581 habitants

Pendant cette période de 36 ans, Steige a encore perdu 119 habitants. La situation devenait critique et inquiétante.

Le recensement de 1999 fait apparaître 513 habitants en résidence principale à Steige, soit 50 habitants de plus qu’en 1990 pour atteindre 540 habitants en 2003.

En effet, à partir des années 1992/93, s’est amorcé le phénomène inverse, les maisons vides se vendent de mieux en mieux, souvent à des jeunes couples avec enfants.

Ces nouveaux habitants souhaitent vivre dans un environnement agréable, loin des tracas de la ville. Certains attirés par le travail que peut offrir l’Alsace, viennent d’autres régions françaises et choisissent de s’installer dans ce village qui de surcroît est francophone.

La construction de logements locatifs et l’opération d’amélioration de l’habitat lancées par la Communauté de Communes favorisent une certaine croissance démographique et un rajeunissement de la population.

L’explosion de l’effectif à l’école primaire de 34 élèves en 1994 à 68 élèves en 2000, démontre la vitalité de notre village rajeuni. La population actuelle se situe au niveau de 1968.

Aujourd’hui, pour vivre au pays, beaucoup des 540 habitants ne rechignent pas à parcourir quotidiennement des dizaines de kilomètres entre leurs lieux de travail et de résidence.

ANNEXES

1) Petit tableau récapitulatif

1856

1866

1900

1910

1954

1975

1990

1999

2003

2008

1310

1477

1023

806

582

520

463

513

540

581

 

2) Résultats du recensement de 1999

En 99, la population est de 513 habitants, soit l’équivalent de la population de 1975 (520 habitants), sans les résidences secondaires toujours aussi importantes.

La population a considérablement rajeuni et ceci est un phénomène nouveau puisque 27.13 % des habitants ont moins de 20 ans, contre la moyenne départementale se situant à 24.6 %.

Cette situation est très encourageante et justifie amplement les investissements réalisés par la Commune.

Il faut souligner que c’est la première fois depuis 1866 (1477 habitants) que la population Steigeoise augmente et d’une façon importante (+ 18 % depuis 1990).

4 décembre 17 h 00 min - 20 h 00 min

Don du sang à Villé

Le don du sang se tiendra comme d’habitude à La […]

> Lire la suite


31 décembre 2017 - 1 janvier 2018

Soirée de la Saint-Sylvestre

> Lire la suite


6 janvier 2018 11 h 30 min

Fête des Aînés Steigeois

> Lire la suite


Abonnez-vous à la lettre d´information en remplissants le formulaire ci-dessous.
Un e-mail de confirmation vous sera envoyé.